ADAM (R. et J.)


ADAM (R. et J.)
ADAM (R. et J.)

ADAM ROBERT (1728-1792) & JAMES (1730-1794)

Les architectes et décorateurs Robert et James Adam sont les fils d’un architecte écossais, William Adam. Ce dernier, déjà mêlé au courant du retour à l’antique qui depuis Inigo Jones triomphait en Angleterre, voulut que ses fils étudient directement les œuvres de l’Antiquité et non pas seulement, comme ses compatriotes, à travers Palladio. Au cours d’un voyage en Italie et en Dalmatie, aidés de l’architecte français Charles-Louis Clérisseau, ils prirent des relevés d’un certain nombre de monuments, en particulier les thermes de Rome et surtout le palais de l’empereur Dioclétien à Spalato (Split) dont ils découvrirent et publièrent les ruines (The Ruins of the Palace of the Emperor Diocletian at Spalato in Dalmatia , Londres, 1764). Cet examen attentif des monuments antiques, et particulièrement des décors sculptés en faible relief en stuc ou en marbre, les amena à une nouvelle conception du décor intérieur. Avant eux, le goût antique se manifestait par une transposition dans les intérieurs de l’architecture extérieure, frontons et colonnes, corniches et entablements. Robert Adam substitue à cette solennité un décor de stucs légers, rinceaux, grotesques sur fond de couleur claire, vert, jaune, mauve. Ce décor mural était souvent complété par des dessus de portes, peints à l’huile, illustrant des sujets antiques. Le plafond, à dessin central, avait également un décor de stuc, le dessin du tapis ou du parquet lui répondait. Le souci d’Adam pour une harmonie complète du décor se manifeste aussi par les dessins qu’il donnait pour les meubles, les bronzes (lustres, candélabres), pour les trumeaux de glaces, et même pour les grilles des foyers de cheminée. Tous ces éléments formaient ainsi un ensemble homogène; ils constituent la grande originalité du décor Adam. Les théories des deux frères furent rassemblées dans les Works in Architecture of Robert and James Adam (1er vol. 1773, 2e vol. 1779, 3e vol. posthume, en 1822). Cette publication illustrée de nombreuses planches montre à quel point les frères Adam étaient sûrs de leur succès. Ils ne craignaient pas d’être imités. Au contraire, ils le souhaitaient presque, révélant ainsi la conscience qu’ils avaient d’avoir créé un style original. Ce que l’on retient d’ailleurs de leur œuvre est avant tout le décor intérieur et le mobilier qu’ils purent réaliser dans de nombreuses résidences de l’aristocratie anglaise, à Londres ou en province (Syon House, 1762; Osterley Park, Kenwood, Kedleston, 1765; Newby Hall, 1767; Saltram House, 1768, par exemple). La renommée de Robert Adam fut aidée d’une part par les conseils qu’il reçut du milieu artistique dans lequel il évoluait, d’autre part par l’excellence de ses collaborateurs, Angelica Kauffmann pour la peinture, Matthew Boulton pour les bronzes et, évidemment, Wedgwood pour la céramique. L’œuvre d’architecte des frères Adam a été en partie détruite. Ils avaient pourtant construit des quartiers entiers à Bath, à Édimbourg, à Londres (le quartier de l’Adelphi en particulier sur le bord de la Tamise et Home House, l’actuel institut Courtauld). Les façades néo-classiques à colonnades et à frontons se rapprochent des œuvres des contemporains, William Chambers, James Stuart ou James Wyatt.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • ADAM — (אָדָם), the first man and progenitor of the human race. The Documentary Hypothesis distinguishes two conflicting stories about the making of man in Scripture (for a contrary view, see U. Cassuto, From Adam to Noah, pp. 71 ff.). In the first… …   Encyclopedia of Judaism

  • ADAM — En hébreu, le nom commun adam , toujours employé au singulier, signifie «homme» en tant qu’espèce et non en tant qu’individu de sexe masculin. L’étymologie en est discutée. Le récit de la Genèse (II, 7) l’a rapproché du mot adamah , «terre», mais …   Encyclopédie Universelle

  • Adam — may refer to: * Adam (name), a common given name and surname (list of people in that article)Adam, as a word or as an abbreviation, may also refer to:* Adam (Bible), the first man according to the Abrahamic religious tradition * Adam Kadmon, the… …   Wikipedia

  • Adam — bezeichnet: eine Person, die in der Bibel und dem Koran als erster Mensch benannt wird, siehe Adam und Eva den ursprünglichen Menschen in der kabbalistischen Lehre, siehe Adam Qadmon einen Familien sowie männlichen Vornamen, siehe Adam (Name)… …   Deutsch Wikipedia

  • Adam — • First man and father of the human race Catholic Encyclopedia. Kevin Knight. 2006. Adam     Adam     † …   Catholic encyclopedia

  • Adam — 〈m. 6〉 1. 〈nach bibl. Überlieferung〉 der erste Mensch 2. 〈fig.〉 der Mensch schlechthin ● den alten Adam ausziehen ein neuer Mensch werden; in ihm regt sich der alte Adam der sündhafte Mensch in ihm, der Mensch, der Versuchungen zugänglich ist; im …   Universal-Lexikon

  • ADAM — (Heb. אָדָם), city on the eastern bank of the Jordan River mentioned in Joshua 3:16 as the place where the Jordan ceased flowing at the time of the Israelite crossing. It also appears in the inscriptions of Pharaoh Shishak (10th century B.C.E.).… …   Encyclopedia of Judaism

  • Adam — Adam, Édouard Jean * * * (as used in expressions) Adam, pico de Adam, Robert Elsheimer, Adam Mickiewicz, Adam (Bernard) Oehlenschläger, Adam Gottlob Powell, Adam Clayton, Jr. Sedgwick, Adam Sienkiewicz …   Enciclopedia Universal

  • Adam — Sm erw. grupp. (12. Jh., als Appellativ) Onomastische Bildung. In der Bibel Name des ersten Menschen, zugleich hebräisches Wort für Mensch, Mann (hebr. ʾāḏām). Seit dem 12. Jh. verschiedene Wortverwendungen, die meist unmittelbar von Bibelstellen …   Etymologisches Wörterbuch der deutschen sprache

  • Adam — Ad am, n. 1. The name given in the Bible to the first man, the progenitor of the human race. [1913 Webster] 2. (As a symbol) Original sin; human frailty. [1913 Webster] And whipped the offending Adam out of him. Shak. [1913 Webster] {Adam s ale} …   The Collaborative International Dictionary of English